Cabines acoustiques : le silence s’impose comme une nouvelle tendance !

À l’heure où l’open space règne en maître dans la majorité des entreprises et des espaces de coworking, la nécessité de pouvoir travailler en silence refait surface et pourrait bien s’imposer comme une tendance durable. Qui n’a jamais rêvé de pouvoir travailler plus d’une heure sans un seul bruit et sans qu’on le dérange ? Dans un contexte chronique de la baisse de la productivité en entreprise, l’open space n’arrange rien.

lycs architecture U2BI3GMnSSE unsplash 1024x683 Cabines acoustiques : le silence s’impose comme une nouvelle tendance !

Les travailleurs nomades cherchent cet équilibre parfait entre la possibilité de créer du lien au travail grâce à des espaces ouverts, et une qualité acoustique idéale pour pouvoir être efficace dans des tâches qui nécessitent une concentration optimale. Malheureusement l’open space comme nous le connaissons actuellement ne permet pas ce juste équilibre. Pourtant, un phénomène prend de l’ampleur : les cabines acoustiques débarquent massivement dans les open space. 

Vous en avez certainement déjà aperçu, certains les appellent les “phone box”, les autres parlent simplement de cabines acoustiques. Elles sont feutrées, vitrées et surtout fermées. Alors qu’hier certains les trouvaient amusantes et design pour leurs espaces de travail, aujourd’hui elles s’imposent dans toutes les entreprises. Le besoin de confidentialité pour passer des appels ou pour mener un tête à tête nécessitent un équipement adéquat.

Portées par le mouvement du “flex office”, ces cabines permettent aussi de résoudre le problème des salles de réunions et des couloirs encombrés par des gens qui y passent des coups de fils, alors que ce n’est pas leur vocation. Même si les millenials ne remettent pas totalement en cause les nouveaux espaces de travail, ils estiment qu’ils ont besoin d’espaces adaptés en fonction de leurs tâches. Les cabines acoustiques répondent donc parfaitement à leur quête du silence.